dernier « 1er vendredi » au stade!!

ayant manqué les autres « 1ers vendredis » au stade durant l’été, je suis bien contente d’avoir pu enfin y aller vendredi dernier! j’avais peur d’arriver et qu’il ne reste plus de nourriture (j’avais vu sur twitter/facebook que c’était arrivé lors de certains 1ers vendredis précédents), comme je finissais de travailler à 19h. mais heureusement, l’événement battait encore son plein à mon arrivée, et il restait de la bouffe partout!

Photobucket
le tout se déroulait avec le stade, fantomatique, en arrière-plan…

après avoir fait une petite virée pour voir ce qui s’offrait à nous, mon ami et moi avons opté pour des burgers de chez lucky’s.

Photobucket
leur camion.

Photobucket

Photobucket
leur menu.

Photobucket
mon ami a pris le burger au poulet effiloché, aïoli et citron, moi le burger porc effiloché au cidre, sauce moutarde et pommes.

j’ai bien aimé mon burger, mon ami aussi. on se les est échangé à mi-chemin, histoire de pouvoir les goûter tous les 2. j’ai préféré celui au poulet, lui a préféré celui au porc effiloché (et a dit que, selon lui, le porc effiloché de lucky’s est meilleur que celui du pas d’cochon dans mon salon).

nous avons mangé dans des estrades avec vue sur le néant:

Photobucket

oh, et sur le stade:

Photobucket

j’aurais bien aimé essayé un taco de chez grumman 78, mais avec la foule devant leur camion, j’ai préféré passer mon tour:

Photobucket

(d’ailleurs, saviez-vous qu’ils accueillent maintenant les affamés au 630 de courcelles? les mercredis, jeudis et vendredis à partir de 18h, et on peut réserver :) )

Photobucket
le winneburger. (que j’aurais bien voulu essayer, mais après mon burger de chez lucky’s, je n’avais plus de place (sauf pour du dessert!).

Photobucket
trop cool le camion-salon de pas d’cochon dans mon salon!

Photobucket
pour les dents sucrées: le gaufrabec.

Photobucket
le crêpe-moi!

Photobucket

c’est celui-ci que j’ai choisi pour mon dessert: une crêpe beurre-sucre-citron. il y avait beaucoup de gens avant moi, mais j’ai reçu ma commande rapidement (peut-être l’ont-elles faite avant d’autres, comme il s’agissait d’une commande d’une seule crêpe?). par contre, j’ai trouvé qu’elle ne goûtait pas beaucoup le citron :(

Photobucket
la mangeoire.

Photobucket
très joli camion!

mon ami a plutôt choisi le sandwich décadent (beurre de peanuts, nutella et bacon!) de la mangeoire comme dessert. contrairement à moi, il a dû attendre longtemps après sa commande avant de l’obtenir. et pauvre de lui, il n’a pas pu le manger au complet, alors j’ai dû me sacrifier ;)

Photobucket
le décadent.

Photobucket
regardez ce nutella et ce beurre de peanuts qui coulent à cause de la chaleur du bacon, miam!

j’ai aussi pris un brownies sans gluten de la mangeoire, afin de le goûter plus tard. la texture ne faisait pas très brownies (on aurait dit un poudding-brownie) mais j’ai trouvé le goût très bon :) je le recommande, malgré la texture (dans mon cas, ça n’a pas gâché mon plaisir browniesien ;) ).

autres camions vus:

Photobucket
le route 27, qui sert des tartares.

Photobucket
le lucille’s seafood co, qui sert… des huîtres!

il y avait aussi un camion-crèmerie, et un container-bar ou 2.

sur twitter:
hashtag premiers vendredis
hashtag bouffederue
hashtag foodtruck
le parc olympique

et grâce à ces hashtags, j’ai pu trouver les twitters de d’autres food trucks montréalais:

Lucky’s Truck
Pas d’cochon dans mon salon
Grumman 78
La Mangeoire
Lucille’s Seafood Co

(les autres comptes twitters que j’ai trouvés se trouvent sous le tag « street food » sur mon blogue.)

et en trouvant tous ces comptes twitter, j’ai trouvé aussi celui-ci, qui n’est pas un food truck, mais plutôt des livreurs de sushi, qui visent à être éco-responsable. ils sont situés à québec.
Sushi Taxi

et alors, que pense-je de l’expérience food truck? j’ai lu beaucoup à ce sujet cet été, des articles, des blogues, des commentaires sur facebook et twitter, etc., mais n’avait pu voir par moi-même ce qui s’avérait vrai/faux, et si le hype était justifié.

premièrement, je veux revenir sur un commentaire que j’ai vu assez souvent: l’attente est longue. oui, dans certains cas, ça peut être long, surtout qu’on attend debout, et non pas assis comme au resto. toutefois, il faut garder en tête que les chefs/cuistots travaillent avec peu d’espace et beaucoup de demande (et sans arrêt! il y avait une 12aine de tickets avant le mien pour des crêpes, et 3 personnes travaillaient dans le camion: une à noter les commandes et prendre l’argent, et 2 pour faire les crêpes, et personne n’avait le temps de s’arrêter pour souffler! j’ai beaucoup d’admiration pour les gens qui font ce métier, fort exigeant!), et il faut quand même que la crêpe cuise, que la viande soit cuite (sinon, allo e.coli!), etc. donc il faut quand même s’attendre à ce qu’il y ai un certain délai.

en ce qui concerne le rapport qualité/quantité-prix: avec taxes et pourboire, j’ai payé:
-mon burger 9$
-ma crêpe 5$
-mon brownies 3.50$

pour le burger, j’ai trouvé ça légèrement cher, même si la qualité était présente. pour la crêpe aussi, quoique ma crêpe m’a un peu déçue. le brownies avait le meilleur rapport qualité/quantité-prix selon moi.

mon ami recommande chaudement la mangeoire. il y a mangé à quelques reprises pendant l’été, et n’a pas été déçu! à explorer l’an prochain.

en ce qui concerne l’atmosphère: bon. il y avait un DJ avec des tounes pas pire, pour la plupart, mais le système de son laissait à désirer. les chansons sonnaient souvent déformées, et je trouvais ça + désagréable qu’autre chose. soit on améliore le son pour l’an prochain, soit on laisse tomber la musique. perso, je crois que le bruit de l’effervescence de la foule aurait suffit.

et même s’il y avait beaucoup de gens sur place, nous n’avons pas eu de difficultés à trouver des places pour s’asseoir et manger. sauf exception, les autres dîneurs étaient respectueux des gens et de l’espace autour d’eux.

un mot à propos des noms de camions: environ la moitié a choisi un nom anglais pour son camion. représentatif de la division franco-anglo de montréal, ou influence des états-unis, d’où le concept de food trucks est importé?

finalement, n’ayant pu goûter à une grande variété de bouffe de trucks, je ne me prononcerai pas sur la question « est-ce si hot que ça / ça en vaut la peine? ». à priori, je dirais que oui, ça en vaut la peine, et ça ferai un bel ajout à l’offre de bouffe déjà généreuse de montréal. je me prononcerai plus amplement à ce sujet l’été prochain.

vive la bouffe, et vive la bouffe de rue ;)

Publicités
Cet article, publié dans à essayer, burgers, crêpes, critiques, gluten-free, liens, montréal, photos, street food, sushis, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s