cabane à sucre au pied de cochon: le livre de martin picard sur le sirop d’érable

cette entrée se veut mes réflexions/commentaires sur le livre en question, mais tant qu’à en parler, je vous donne aussi les informations sur le « au pied de cochon » et sa cabane à sucre.


après quelques semaines d’attente supplémentaires, j’ai enfin pu emprunter le livre « cabane à sucre au pied de cochon » le 1er juin dernier.

le livre sur renaud-bray.com
la chronique de mclortie
dans le huffington post québec
dans le globe & mail (anglais)

c’est un gros livre, qui se traîne mal pour lire en transports en commun ;) je n’ai pas eu autant de temps que je le pensais pour le regarder, ayant été très occupée et peu souvent chez moi en juin. on y trouve une nouvelle, un historique/manuel de fabrication du sirop d’érable, des recettes, des photos…

n’ayant pas encore essayé la cuisine du pied de cochon (ou de la cabane), je me demande si cette orgie de gras et de viande est si délicieuse que ça et si ça en vaut vraiment la peine… mettez-moi dans le camp des sceptiques pour le moment. le livre de la cabane m’a laissé la même impression: du sushi à l’écureuil? c’est pas un peu couper les cheveux en quatre? plusieurs des recettes semblaient longues et compliquées, même si le chef mentionne dans l’introduction avoir voulu les simplifier le plus possible.

les paragraphes ci-dessus sont basés sur mon premier survol du livre, plutôt rapide. j’ai réemprunté le livre (en version anglaise car c’était le seul disponible) (et par réemprunté, je veux dire qu’un ami est allé me l’emprunter ;) ) pendant ma convalescence, et j’ai eu le temps de le regarder comme il faut. plusieurs des recettes semblent absolument délicieuses et décadentes (les grands-pères dans le sirop avec des bleuets! le millefeuille! leurs crèmes glacées!), mais vu le nombre parfois (souvent) élevé d’ingrédients et d’étapes pour faire les recettes, je ne pense pas que je cuisinerais souvent avec. c’est un livre très intéressant du point de vue de l’histoire du sirop d’érable et des cabanes à sucre, très informatif. pour toute personne qui veut en savoir plus à ce sujet, c’est un must! j’ai trouvé que l’on perdait un peu du charme du livre en version anglaise, le vocabulaire employé n’était pas tout à fait le même. intéressant quand même de pouvoir comparer 2 versions du même livre :)

un nouveau projet du chef picard, au temps des pommes. on mentionne sur le site web de la cabane à sucre au pied de cochon que le traitement des réservations peut prendre de 6-8 semaines (!) et le coût du repas est de 50$. du 31 août au 28 octobre 2012. j’ai tenté d’avoir des réservations pour moi et quelques amis, mais quand je suis retournée sur leur site pour envoyer un courriel de réservation, ils annonçaient déjà complet! je me suis mise sur la liste d’attente. peut-être serons-nous chanceux?

en attendant, je peux me rabattre sur la poutine au foie gras du restaurant à montréal ;)

Au Pied de Cochon
536 rue Duluth est
Montréal
514-281-1114
site web
critique du Droit
sur yelp
guide resto voir
sur restomontreal.ca
sur urbanspoon

Cabane à sucre Au pied de cochon
11 382 rang de la fresnière
st-benoît de mirabel, qc
450-258-1732
site web
critique sur le blogue de mclortie

Publicités
Cet article, publié dans adresses, autres blogues, autres sites webs, à essayer, critiques, liens, montréal, québec - province, restaurants, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s